Laurent GANE , Bouquiniste dans l’âme

Après des années de vie parisienne, il est revenu vers son pays natal, non loin d’Aixe sur Vienne . Depuis 2016 , il y poursuit son activité de bouquiniste, celle-ci avait vu le jour en région parisienne à l’aube des années 2000.

Fathi Kniganovitch
Cette ‘enseigne commerciale’ provient d’un petit amusement :
« sa femme se prénommant Fatiha et étant un soutien plus qu’indispensable , le couple fusionna donc sous un même prénom en le masculinisant.  Puis, Laurent étant russophile, ‘Kniganovitch’ a été fabriqué à partir de trois éléments, savoir  :
– kniga qui signifie livre en russe
– gan pour Gane
– ‘ovitch’  fils de , en russe,              d’où
Kniganovitch soit ‘Gane fils du livre’ »  

Dès l’enfance il reçut comme un virus la passion de son père pour les livres. Il aurait pu en faire un simple hobby mais son enthousiasme, quoique contenu, l’a amené à faire partager cette quête du beau livre qui émerge parfois par-dessus les avatars du temps.

Il ne devint donc pas bouquiniste, il l’était intensément et par passion, depuis longtemps.

Au jour de notre rencontre, il se plut à présenter ses plus beaux spécimens du moment, un livre remarquable et rarissime de St Exupéry, édition clandestine par une imprimerie de la Résistance ; ou encore un titre de Céline “Scandale aux Abysses”, ou bien une édition rare de Robert Margerit.

Si Laurent GANE apprécie d’abord la littérature française et la littérature étrangère traduite en français, il dispose également d’un stock impressionnant d’ouvrages sur tous les sujets et à tous les prix.

Laurent en compagnie d'Alain Galan et son épouse Christin
Laurent en compagnie de l’écrivain Alain GALAN et de son épouse Christine

Il est de ces professionnels qui croient en ce qu’ils font malgré l’hostilité de nos modes de vie effrénés. Patient, il sait que la revanche du livre hors d’âge se précise chaque fois que le badigeon de la wiki-culture mixée par Google, autorisée par You Tube, ne craquèle et bientôt ne s’évanouisse devant le témoignage de papier.

Le public des amateurs et connaisseurs qui ne s’y trompe guère l’attend régulièrement, chaque mois, comme pour une visite amicale :

Brive , 1er dimanche du mois Halles Georges Brassens

Limoges , 2ème dimanche du mois, place de la Cité pour les puces dites de la cathédrale

Angoulème, 3ème dimanche du mois, place Mulac

En dehors de ces rendez-vous fixes, il possible de retrouver l’étal de Laurent GANE sur tous les salons dédiés et brocantes de bonne tenue afin d’y découvrir ses dernières trouvailles à côté d’ouvrages que le temps aura épargnés en raison de leur intérêt.

4 réflexions au sujet de « Laurent GANE , Bouquiniste dans l’âme »

  1. MADOU dit :

    Formidable ! Vive Laurent et vive les livres.

    1. GANE LAURENT dit :

      Mieux qu’à la Fnac

  2. Bedephile dit :

    Je les ai déjà croisés, ils arpentent les brocantes avec leur animal de compagnie.
    Super de faire un article sur des gens biens comme ça.

    1. GANE LAURENT dit :

      Merci !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + 2 =