Un David ROUGERIE hors normes,et ses ouvrages tout autant

L’ émotion nous inspire pour vous suggérer le dernier ouvrage de

DAVID ROUGERIE ,

artiste aux  talents multiples pour mieux instiller son univers drôle et poétique.

Après cinq spectacles mis en scène à partir de ses textes (pièce de théâtre, cabaret chantant, montage poétique souvent accompagnés d’un ou plusieurs musiciens), en 2008, DAVID ROUGERIE a revisité ses tiroirs, suite aux demandes incessantes du public.

Songez combien la pression des sièges était devenue insoutenable :

où peut-on  trouver vos textes ?

Nulle part pour l’instant.

Tout bonnement intenable: le public des salles bondées campait , bloquées les ouvreuses n’étaient plus aussi fraîches, et ces femmes de ménages reconverties au slalom spécial ! Le lexique des chroniqueurs étant épuisé, cette situation littéralement indescriptible devait cesser.

Et, si vous êtes indemne à ce stade de l’article c’est que sûrement vous avez su abandonner le sens premier des mots .  Vous êtes devenu éligible aux ouvrages de DAVID ROUGERIE.

Ce dernier ayant couru sur les routes trois ans durant, ses tiroirs après inventaire , lui signifièrent quinze petits livres  …En 2009, il dut resserrer les enchantements de l’oral en  nombres de pages mais aussi par thèmes.

Entre deux représentations DAVID ROUGERIE s’y consacre, la parole de scène imprégnant plus aisément le texte . La fidélité de l’écrit à l’esprit y trouve son conte.

Les textes des divers spectacles  prennent leur juste place en tel livre , côtoyant les autres moins dédiés à la scène .

Une petite dizaine de contrats lui est proposée par diverses maisons d’édition : comme des  vagues oppressantes fourbissant leur sape sournoise,  des clauses limitatives ou absurdes  ne peuvent recevoir l’agrément de tiroirs récalcitrants, une sorte de résistance opiniâtre du solide au liquide.

Il est alors contraint de sacrifier à la difficile mais précise liberté offerte par

Les très célèbres éditions de nos tiroirs .

Les rapports auteur-lecteurs et auteur-libraires ou bien auteur- bibliothécaires y sont francs et privilégiés. Manière de répondre avec les moyens du terrain à ceux qui ont décidé que, de toute façon, il y aurait indécence à vivre de sa plume… L’ inverse ment-il? Et doit-on s’opposer au contraire pour retrouver une décence?

Les deux cents pages du premier livre

« Deux Miracles pour Un Seul à Vivre »

paraissent le 1er mars 2010 ; un lundi, ce qui certes ne favorise pas le commerce…

Quel que soit le nombre de pages,  un prix s’impose aux ouvrages. Des 17-23 €  proposés par les diverses maisons d’édition , le prix unique se voit ramené à 10€ pour 116 à 328 pages : simple, clair, précis.

Et déjà le septième ouvrage arrive et se vend :

Peinture de couverture

« Les Anges Assassinés »

réalisée par

www.julieallonzo.com

L’infographie de couverture de

l’ouvrage est de www.e-gonnet.com

L’informatique maintenue par

Emmanuel DALLAIN

 

 

Mode habituel de diffusion:

envoi direct ; par le biais de bibliothécaires, libraires, programmateurs de spectacles vivants vaillants ; principalement en prenant la route, auprès des gens, avec humilité.

10€ l’exemplaire + 4.38€ de port , chèque à l’ordre de l’auteur hébergé aux Très célèbres éditions de nos tiroirs , rue de la Chapelle au Bourg 71240 Gigny-sur-Saône.

ISBN 978 2 9535944 6 1

 

Parce qu’il  a de Marceau la présence et de Desproges la faconde vous ne voudrez plus jamais rien rater de ce colporteur.

 

 

 

Vous pouvez le retrouver sur son site:     www.davidrougerie.sitew.com

 

 

David Rougerie et de ses ouvrages
Cliquez sur la loupe de la page d’accueil (en haut à droite)
 la case  « Recherche » s’ouvre et alors…
Tapez  son nom  puis « enter » (la grosse flèche à droite sur le clavier)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *