NomBre7-éditions le nouvel éditeur de Florence Levet

 Vous pouvez suivre Florence LEVET sur
Achat en ligne : Amazon, Cultura, Decitre, NomBre7 éditions et l’ensemble du réseau des librairies françaises

C’est un choix de simplification , de  communication et d’élargissement de la diffusion qui a conduit Florence  LEVET à faire rééditer chez

NomBre7 éditions

deux titres prestigieux en raison de la constance de la demande.

Une terre de cailloux et de soleil

Catégorie : roman

Editeur : NomBre7 éditions

ISBN : 978-2-36832-019-8             Date de publication : janvier 2018

Nombre de pages : 307                     Langue : français                 Prix : 18€

Résumé :

Lorsqu’elle s’était lancée à la recherche de son frère disparu, Christine Valette n’avait pas prévu qu’elle dégringolerait avec sa voiture au fond d’un ravin dans un coin reculé du Rouergue. Et si des sauveteurs se sont par chance aussitôt manifestés pour la recueillir, elle s’est retrouvée au sein d’une bien étrange famille.

« Elle avait écrit à son père à ce sujet une lettre que celui-ci qualifiait de délirante, où il était question pêle-mêle d’un camionneur gentil qui avait perdu sa main droite dans un accident, de sa sœur belle à damner tous les saints et de ses frères rouquins, d’une maison perdue au milieu des bois qui avait été le palais d’une chanteuse espagnole dont le mari s’était pendu, d’une scierie qui imprégnait de son odeur de bois frais tous ceux qui y travaillaient, d’une grand-mère qui ne parlait qu’en espagnol à ses petits-enfants et d’une fillette qui s’appelait Jolie et qui avait des anneaux d’or aux oreilles ».

Et toute l’existence de Christine s’en trouvera bouleversée.

Une vie pour une autre

Catégorie : roman

Editeur : NomBre7 éditions

ISBN : 978-2-36832-029-7            Date de publication :  janvier 2018

Nombre de pages : 293                    Langue : français                        Prix : 17€

Résumé :

« Je n’ai pas de famille… Et la seule femme que j’ai aimée est morte depuis longtemps. Je m’appelle Simon Lafontaine, j’ai trente ans, je suis chauffeur routier dans l’entreprise Lavialle à Montpellier, enfin je l’étais… Je l’étais jusqu’à ce que je tombe sur une vilaine affaire et, maintenant, il ne me reste plus qu’à choisir entre me laisser tuer ou disparaître définitivement ».

Ainsi pourrait se résumer la situation où se trouve Simon lorsqu’il reprend conscience dans une chambre de l’hôpital de Cahors. Jouer les amnésiques et laisser les autres régler son sort ne peut représenter qu’une issue provisoire. Mais que faire et où se réfugier quand on a tout perdu,  y compris son identité ?

Et si la solution était de se glisser dans la peau d’un autre ?

Premier prix ex-aequo du salon des Pages Libres du Limousin, Landouge 2014.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *