Marylen BRICE & ses Romans intérieurs pour le 4ème Sentier Littéraire de Printemps

Marylen BRICE  avec son histoire , ses chemins , ses ouvrages , se démarque par sa truculence , sa hardiesse qui nous rappellent Pagnol.

Sa quête inconsciente de soi, des siens, la rencontre de séquences historiques croisées lui ont  forgé une personnalité aux braises de son enfer personnel confronté à la froideur du monde qu’elle libère dans ses romans .

Dès l’abord cette réunionnaise revendiquée tenait à participer à notre salon de Limoges, elle faillit essuyer un refus poli tant la distance nous parut excessive; finalement nous fûmes soulagés d’apprendre qu’elle était aussi périgordine.

Probable ou improbable  descendante d’un des deux français et de l’un des dix malgaches (dont trois femmes) qui repeuplèrent l’île en 1663 , elle vit aujourd’hui en Dordogne où comme à La Réunion « on lui fait sentir qu’elle n’est pas du cru« .

Refrain rieur et ironique sur le thème  » je ne suis jamais dépaysée » comme pour masquer la triste complainte des déracinés affligés de ce sentiment « de nulle part » , douleur avivée par l’omniprésence des poseurs sans entrailles, capables de renier leurs ancêtres afin d’imprimer leur ride ectoplasmique dans nos bols de tisane médiatique. Breuvage qui invariablement finit à l’égout avec quelques cerveaux lessivés.

Bref!

— Qu’une racine vous échappe et le besoin de s’y raccrocher devient impérieux.

— Marylen pour notre bonheur s’est agrippée à l’écriture d’une manière simple, efficace, sans prétention littéraire, en distillant quelques parts d’elle-même afin de vous captiver .

Elle intéresse tous les lectorats, du plus simple au plus sagace, des moins exigeants aux plus difficiles.

Des intellectuels accoutumés à s’abstraire de la forme s’enrichiront de la trame historico – sociologique du roman, et si quelqu’un bloqué  sur ses invariants formels lui trouve quelques façons traversières,qu’il soit au moins reconnaissant du voyage qui lui a été offert.

D’une plume apaisée et souple, quasi charnelle, les romans de Marylen sont paradoxalement vrais.

Mais pour savoir comment,  il vous sera nécessaire de vous sangler à votre chaise tant les détours empruntés rappellent bien les chaos du relief réunionnais .

CLAIRE

Isbn 978 952 273 729 9

 

 

 

 

 

 

 

La matrice de ce 1er roman fut révélée à son auteure a posteriori, de façon extraordinaire.

Alors que ce premier roman fut achevé et édité après le décès de la mère de l’auteure, elle eut alors un rêve long et pénible où, en substance, sa mère lui demandait de retrouver une « sœur » parmi les « œuvres de son père ».  Et, dans le même temps,  une certaine Cathy H venait de prendre contact par Facebook afin de mener des recherches généalogiques , première d’une série de coïncidences entre la fiction romanesque et onirique et la réalité.

Cette réalité pour Marylen se transforma en  un incroyable imbroglio à partir du moment où deux faits furent établis :

— Cathy se révéla comme demie-sœur ignorée et non simple parente, fruit des activités polygames d’un père réputé monogame.

— Le portrait de Cathy était identique à celui de Marylen , 50 ans plus tôt.

Cette réalité ayant coagulé la communication onirique initiale , la prémonition  allait  teindre le second roman :

Le Secret de Daisy

(pour faciliter la  compréhension ce roman seront évoqué en italique et la réalité en caractères droits.)

Isbn 978 952 273 929 2

 

 

 

 

 

 

 

Alors que l’acte de naissance de Cathy en avait révèle le lieu: Toamasina, dans ce roman « le père de Tsiaro, fiancée de Bruno » était justement parti travailler à Toamasina alors qu’ une des sœurs de Cathy avait été prénommée Tsiaro longtemps auparavant.

Et ainsi de suite ,de multiples similitudes et concordances établies  a posteriori amènent l’auteure à comprendre que la fiction de ses livres et la réalité actuelle comme passée se chevauchent en permanence.

Finalement, l’arbre généalogique de Marylen s’enrichit de frères et sœurs germains et de consanguins, les œuvres que la mère de l’auteure lui avait annoncé en rêve. Et l’émergence de Cathy aura fortement contribué à réconcilier Marylen avec la mémoire de son père.

 

Puis vint un ouvrage de poésies

.Isbn 978 952 273 866 0

Dans le Secret de mon Jardin

Isbn 978 952 273 866 0

Transition, un souffle de nostalgies, ce recueil vous livrera la splendeur de l’Ile de La Réunion, là où les anges croisent parfois les démons comme la beauté des merveilles de la nature y côtoie la fureur minérale des volcans.

 

et enfin le dernier paru en janvier 2018

Isbn 978 275 430 703 1

 

Un an après avoir purgé ses démons,  Marylen produit son premier roman sentimental.

Intrigue limpide et pourtant captivante baignée dans un climat sentimental très prenant : dilemmes, tromperies, erreurs et difficultés de s’éloigner et de se retrouver…

La nature volcanique de notre Réunionnaise gronde parmi  des séismes, des écroulements , des itinéraires perdus, des retours inespérés après les affres de la solitude au milieu des obstacles et des dangers.

  • Vous pourrez retrouver la biographie de Marylen sur ce site