Le Sentier Littéraire 2018

Toute notre reconnaissance à ceux qui ont bien voulu consacrer une journée pour promouvoir la belle langue française à travers des auteurs primés venus présenter leurs nouveautés.

C’était le Mercredi 25 avril 2018 , toute la journée.

Dans un temple de la consommation ,le Centre Commercial de LIMOGES-CORGNAC,

le 4ème Sentier Littéraire de Printemps

a encore osé dresser un autel culturel.

 

 

Au nombre de 7, les desservants ont accueilli avec le sourire des lecteurs ravis de s’extraire de la cohue en anticipant leurs achats deux jours avant « LIRE à LIMOGES »

 

Magda Pascarel , une présence forte avec  son dernier ouvrage Un Trait de Plume.

Elle mûrit déjà  son prochain essai qui abordera un nouveau sujet de société, exempt jusqu’ici de toute réflexion et pourtant essentiel…

Celles et ceux qui connaissent la pertinence et le soutien apportées par Magda s’en réjouissent d’avance!

 

 

 

 

Esprit es-tu là ?  aux éditions WEBLIM

Comme la photo l’indique, Martine NOËL , l’espace d’un instant , d’un instant seulement,  ne fut présente qu’en esprit.

Sinon ,  avec la plus grande joie, elle accueillit ,outre ses fidèles lecteurs,  bien d’autres visiteurs.

 

 

Entre deux clients,

Denis JULIN , présent à l’arrière plan , affichait 40° de fièvre au compteur (bravo pour sa présence) et, en dépit de son état, a pu laisser  libre cours à sa réflexion afin de  corriger une épreuve de l’un de ses prochains romans.

Florence LEVET  ou la joie d’écrire. La voici à l’ouvrage, calame en main, en train de servir son prochain titre ,votre prochaine découverte.

Pour l’heure , seul un flot de cryptogrammes quelque peu hiéroglyphiques apparaissaient. La curiosité n’est plus récompensée, désolé!

 

 

Christian BOINEAU, le secrétaire des Rencontres Littéraires découvrant subrepticement le Secret du Vieux Cheval tout en se renseignant sur les projets littéraires de Martine SOMBRUN

 

 

 

 

A l’arrière plan , une photo très rare, celle de Marylen BRICE se confiant sur son projet d’écriture en cours. Elle nous annonce une prochaine production  très sarcastique qui, après « La Parenthèse« , devrait nous surprendre encore.

 

Et enfin , notre dernier officiant et non des moindres

 

Pierre Frémont dont le dernier ouvrage bien que récent est déjà un vrai succès.

Le polar bien de chez nous, pour 2017/2018 :

« Fille de joie pour fils de pute« 

 

des éditions BlackOut.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *