Le Nécessaire Poil à Gratter de la préservation du patrimoine de Limoges


Michel Toulet, Président de Renaissance du Vieux Limoges

Michel TOULET devant l’excavation des vestiges du mémorial de la rue de la Courtine

——-

Sans l’action infatigable de RVL et de ses présidents la ville de Limoges se serait déjà vue amputée de son histoire.

Que se passe-t-il dans de tels cas ? Les discours de mémoire auraient eu la lourde responsabilité d’éclairer le passé sans le témoignage de vestiges tangibles.

De la seule parole alimentant la mémoire vivante on passerait au prix de déficits à l’histoire rapportée, celle-ci alimentant ensuite des légendes locales et ces dernières contribuant finalement à quelques mythes abscons.

Pour éviter cet écueil récurrent, les traces historiques et archéologiques sont indispensables afin de conforter et renforcer le discours qui établit le passé.

Sans vestiges, le passé n’est plus qu’une parole éphémère. Après le décès du président  fondateur de RVL . M. Jean Levet le 5 février 2006,  Michel Toulet  fut élu pour lui succéder.

Pour une vue d’ensemble Vue d’ensemble du travail accompli

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chevau-l%C3%A9ger

pour la protection des vieux quartiers et immeubles de qualité il vous sera plus efficace de consulter les  Archives  électroniques  de RVL avec le lien suivant   http://www.rvl87.com/index.html .

C’est ainsi que RVL va vous proposer « Limoges Rebelle » 1500 ans d’histoire locale à travers les conflits qui ont émaillé les siècles passés.

 – du 07 au 12 Octobre 2019 dans la galerie principale du Centre Commercial de Corgnac

Avant cette visite il vous faut découvrir les actions conduites par Michel Toulet pour illustrer l’inlassable intérêt de RVL pour l’histoire de Limoges.

——————————————–

Les actions de sensibilisation de RVL

  • Lancement et animation d’une pétition pour que les vestiges du mausolée de la rue de la Courtine  ne soient pas détruits mais au contraire  dégagés et mis en valeur.

Plan des leiux

Des Limougeauds et pas seulement ont ainsi défendu la richesse de leur ville. Des citoyens extérieurs ont pris part à cette action par amour du patrimoine, les archéologues, historiens et personnalités de Limoges et d’ailleurs ont tous apporté le poids de leur autorité en signant les pétitions papier ou internet regroupant au final quelques 3000 signatures. http://www.petitions24.net/forum/36839/start/7

A la suite de quoi le 30 août  2012  RVL pouvait se féliciter des « décisions prises sont les bonnes décisions, car elles permettent la valorisation au profit du plus large public du patrimoine archéologique mis à jour »

Encore faut-il se souvenir d’où nous revenions à ce moment-là.

D’abord aucune fouille n’avait été prescrite en dépit de l’intérêt potentiel du site, puis prescription d’une conservation a minima à destination des seuls spécialistes, mais au sein d’un parking!

RVL ne pouvait que se réjouir de ce résultat final. (photos) et féliciter tous ceux qui autour de RENAISSANCE DU VIEUX LIMOGES se sont spontanément mobilisés.

Par son engagement positif, LIMOGES devenait digne de son label VILLE D’ART et D’HISTOIRE , et pour paraphraser une expression vernaculaire locale , RVL l’avait incitée à ‘se faire honneur’.

A ce sujet vous pouvez visiter : https://fetedelasaintmartialdesardents.wordpress.com/2012/09/06/que-va-t-on-faire-des-tres-importantes-trouvailles-archeologiques-resultant-des-fouilles-rue-de-la-courtine-a-limoges-ete-2012/

Autres actions emblématiques :

  1. La maison patronale (Famille Lacaux) , rue de Châteauroux, qui finalement  ne sera pas  détruite.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/haute-vienne/limoges/une-maison-classee-ne-sera-peut-etre-pas-detruite-rue-de-chateauroux-limoges-246881.html

http://www.sppef.fr/2014/04/29/la-maison-lacaux-de-limoges-sauvee-a-force-dobstination-le-recit-de-notre-correspondant/

  • Expliquer le patrimoine local à des enfants dans un quartier de l’éducation prioritaire (Vigenal, Beaublanc)

Depuis environ huit ans, des professeurs d’école de l’école primaire

Descartes à Limoges, travaillent en partenariat avec l’association « Renaissance du Vieux Limoges » ( http://www.rvl87.com/index.html

)  et en particulier, avec son président Michel Toulet, sur des projets « patrimoine » qui concernent le milieu proche de l’école ou plus largement la ville de Limoges. Cette action prend la forme d’une sortie dans la ville avec Michel Toulet puis d’un retour sous la forme d’une mini-conférence en classe. Par la suite, les enfants font un travail de collecte, de traitement et de présentation des informations.

http://pedagogie.ac-limoges.fr/ia87/IMG/pdf/projet_patrimoine_et_photo-3.pdf

  • Expositions annuelles sur le patrimoine local  au sein de la « galerie  Fortunor »

Thèmes des expositions successives:

–  1992 : la place de la Motte
  1994 : Limoges rural, Limoges disparu (fond documentaire de M. Michel Toulet)
  1995 : les ostensions
  1996 : l’œuvre de Tourny
  1997 : le quartier du Verdurier
  1998 : Les casernes de Limoges (en partenariat avec le 15e régiment du Train)
  1999 : Le Champ de Juillet du XIIe siècle à nos jours
  2000 : le Champ de Foire, 2000 ans d’histoire
  2001 : Les gares des Bénédictins (fond documentaire de M. René Brissaud)
  2002 : Montjovis, une gare, une histoire (fond documentaire de M. Brissaud)
  2004 : la place de la Motte 
  2005 : Limoges, ville fortifiée
  2006 : La Cité
  2007 : Limoges dans l’objectif : un siècle de photos rares (fonds photographiques de M. Paul Colmar et d’une habitante de Solignac)
  2008 : Limoges au cœur des échanges de l’antiquité à nos jours (en partenariat avec la CCI de Limoges)
–  Fin 2008 : 1914 1918 : Limougeauds et Haut-Viennois en guerre.
–  Fin 2009 : La place de la République 2000 ans d’images.

http://www.rvl87.com/html/body_fortunor.htm

Les suggestions de RVL  en devenir puisque non retenues à ce jour.

Michel Toulet  rappelle dans l’article ci-dessous  que une  ville d’Art doit  se  doter obligatoirement   d’un Centre d’interprétation de  l’architecture et du patrimoine. Or   tel n’est pas encore le cas pour Limoges;  d’où l’urgence  qu’il y a  de le réaliser  dans la prochaine mandature.

Le Populaire 14 septembre 2013  P. 11

Proposition pour tenter de limiter les risques d’incendies des immeubles  squattés

« Votre proposition, dont l’objectif est de renforcer la protection des monuments historiques en permettant au préfet d’ordonner cette expulsion et de limiter ainsi les risques d’incendie d’un immeuble squatté, a retenu toute mon attention, écrit Jean-Michel Loyer-Hascoët, chef du service, chargé du patrimoine » …

Mais les pouvoirs publics n’iront pas plus loin sans doute n’y eut – il pas le feu ?

https://www.lepopulaire.fr/limoges/institutions/travaux-urbanisme/2018/07/04/incendie-rue-de-la-boucherie-a-limoges-il-ny-aura-pas-de-loi-toulet-sur-les-squats_12911314.html

Michel Toulet rappelle dans l’article ci-dessous  qu’une  ville d’Art doit  se  doter obligatoirement   d’un Centre d’interprétation de  l’architecture et du patrimoine. Or   tel n’est pas encore le cas pour Limoges, d’où l’urgence  qu’il y a  de le réaliser  dans la prochaine mandature.

Le Populaire 14 septembre 2013  P. 11

Limoges se fera-t-elle honneur à nouveau ? Voilà  sans doute une bonne question!

Les alertes patrimoine à la population non suivies d’effet

§51-  La destruction de la « maison natale » du Chancelier d’Aguesseau, rue du Consulat à Limoges

http://www.sppef.fr/2013/09/27/la-destruction-des-interieurs-de-la-maison-daguesseau-a-limoges-dans-une-zppaup-cest-possible-2/

§52-  Commentaires critiques de Michel Toulet au sujet des travaux du Présidial avant sa transformation en logements

§53-    L’annulation de la destruction programmée de l’immeuble « Faure » à Limoges :

https://limoges.maville.com/actu/actudet_-L-immeuble-Faure-en-sursis-_-1235844_actu.Htm

https://www.lepopulaire.fr/limoges-87000/actualites/pression-sur-l-immeuble-faure-a-limoges-le-batiment-aura-disparu-fin-aout_12019757/

Mais RVL affirme aussi sa présence par des cycles de conférences :

6 février 2014

Quatre personnages historiques de Limoges : Licinius Ultor, Gauthier Pradeau dit Roy, Bernard Bardon de Brun, Camille Vardelle »,

http://www.utacultureetloisirs.com/des-conferences/Programme-du-3eme-trimestre-2008-2009.html

28 avril 2015

Limoges, «  la ville sainte au XVII e siècle » ; Etude des  changements  qu’a  connus la ville et  spécialement les Ordres religieux.

https://livresettoiles.wordpress.com/tag/michel-toulet/

23 mai 2017

La citoyenneté à Limoges à travers les âges, d’ Augustoritum à Limoges.

https://www.lepopulaire.fr/limoges-87000/actualites/lecole-descartes-au-cur-de-la-citoyennete_12419872/

16  juin 2017

Journées européennes du patrimoine, « Traces du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle à Limoges sous l’Ancien Régime » https://www.cma-limoges.com/spip.php?rubrique271 er décembre 2017

Bobards et  canulars de l’histoire de Limoges

http://lesamisdulimousin.e-monsite.com/agenda/michel-toulet-les-bobards-et-canulars-de-l-histoire-de-limoges.html

6 novembre 2018:

Bobards et canulars de l’histoire de Limoges

http://www.utacultureetloisirs.com/des-conferences/Programme-du-2e-trimestre-2008-2009-Conferences-cours-ateliers-club-et-sorties.html

Et pour une information un peu plus complète :

Consultez les riches bulletins et lettres d’informations publiées par RVL et dont le lien ci-après vous permettra d’appréhender au moins en partie la richesse.  http://rvl87.com/html/bulletins.html


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *