Christine RAFFIER: son univers d’enfances

Il y a bien des années Christine RAFFIER entreprit de concocter des ouvrages récréatifs pour les enfants de sa famille. Le succès fut au rendez-vous et la demande se fit plus pressante.

Elle continua cependant de produire à sa manière , de façon fort artisanale.

Elle compose généralement pour les enfants de la maternelle aux pré-adolescents.

Jusqu’ici elle a proposé un seul ouvrage pour adulte « Le Livre d’Yvonne »écrit en gros caractère pour un public atteint de troubles visuels.

Deux années successives , elle participa à des ateliers re-créatifs de lecture , écriture et dessin s’adressant aux petites classes et aux enfants d’ IME.

Le souci de Christine RAFFIER de voir son public découvrir , adhérer et s’approprier l’ouvrage lui commande toujours de produire des histoires  simples d’accès pour que chacun puisse investir le livre en intervenant dans l’histoire  afin de se familiariser avec l’écriture : la lecture au prétexte du dessin.

Telle est la raison qui préside au choix de reliure à spirales, ainsi le livre ressemble-t-il à un cahier , puis au final , le cahier à un livre une fois lu , complété , enrichi par l’enfant . Ce fut un choix également que de faire intervenir le lecteur dans l’histoire afin qu’il dispose d’un livre pour lui , à nul autre pareil.

Le plus grand mérite de Christine RAFFIER réside dans ses transgressions comme d’avoir parié sur l’ hyper-simplicité pour ménager des accès à la pratique de la lecture, comme d’avoir osé des livres sous forme de cahiers évolutifs pour encourager son public à avancer , à s’aventurer dans la lecture.

La démarche de Christine RAFFIER ,à la manière de Monsieur Jourdain,  peut être vue de bien des manières mais il serait sot et assez arrogant de négliger le fait qu’elle occupe un champ particulier des Méthodes Actives et la modeste part d’innovation qui anime les facettes de sa pratique.

Jusqu’ici , Christine RAFFIER a produit dix sept ouvrages référencés. Leur présentation fait l’objet d’un second article sur ce blog.

Une réflexion au sujet de « Christine RAFFIER: son univers d’enfances »

  1. Merci pour ce travail et bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *