Magda PASCAREL , Un Trait de Plume

Retrouvez Magda sur : magda-pascarel.com

En regrettant profondément que le public lise de moins en moins , que les enfants ne soient plus incités à la découverte littéraire et poétique Magda Pascarel partage les préoccupations de ce blog qui vise à faire vivre la langue française à travers les auteurs dits régionaux.

Transmettre sa poésie et la faire recevoir , tel est le challenge de tous les poètes actuels

Le don de nos Poètes:

Ecrire de la poésie pour ordonner notre vie un peu bousculée

Ecrire de la poésie parce que nous n’avons plus le temps de réfléchir

Ecrire de la poésie  pour capter le souffle de l’âme

Ecrire de la poésie pour ressentir et donner à ressentir.

Ecrire de la poésie afin de pouvoir partager ce que nous avons ensemble d’intime, de non-dit , de compressé en nous-mêmes.

Capter la poésie, la saisir, prolonger sa vibration:

Lire de la poésie pour se concentrer sur soi , sur l’ensemble, sur le différent.

Lire de la poésie exercice salutaire pour l’empathie

Lire de la poésie pour saisir le souffle qui anime

Lire de la poésie pour décrasser son âme

Lire de la poésie pour transmettre aux jeunes générations.

 

 

 

 

 

 

Avant de vous précipiter vers ce « Trait de Plume », il vous faut faire connaissance avec l’auteure :

Si elle était une fleur ? Elle serait un tapis champêtre de pâquerettes

Un meuble? Un petit guéridon simple et épuré où reposerait l’une de ses œuvres et probablement le dernier « Trait de Plumes ».

Un ange? Elle serait votre ange gardien.

Elle aime trop les chiens et tout autre animal aussi pour leur imposer une vie faite de voyages répétés ou de trop longues absences.

Un plat préféré? Question délicate pour celle qui fut la nièce d’un grand Saucier

Limousin chez qui elle travailla un mois de chaque été au cours de sa vie étudiante.Le mois suivant chez sa grand-mère couturière et enfin un mois comme brancardière à LOURDES, et ceci jusqu’en 7ème année de médecine.

L’interrogeant sur ses nostalgies , la psychologue réapparut , soulignant à la fois l’intérêt de les maîtriser mais aussi celui de  consacrer un ouvrage à la nostalgie.

Le regret de Magda serait de n’avoir pu côtoyer suffisamment ses parents pour avoir eu le temps de leur parler, ce temps précieux au cours duquel parents et enfants peuvent tout dire pour assurer la beauté continuelle de la vie.

De sa carrière professionnelle elle n’éprouve ni regrets ni amertumes.

Sa collaboration auprès de Simone Veil, son engagement avec Médecins sans frontières lui laissent d’immenses souvenirs et ensuite quelques difficultés lui permirent de s’affermir encore , de grandir dit-on parfois.

Il est vrai qu’il faut payer le prix de son passage pour prendre de la distance et de la hauteur afin de s’abstraire de soi  pour continuer à donner les trésors de l’expérience sans  attendre de retour.

Telle fut sans doute la matrice de ses ouvrages de développement personnel:

  • La clé de la réussite par la volonté
  • L’Ethique pour offrir un sens à votre vie

Mais c’est avec la même simplicité et le même naturel que Magda PASCAREL a travaillé pour vous ce

« Trait de Plumes »

afin de ciseler  la qualité du texte, de veiller à la composition de l’image, avec l’espoir de combler le public des amateurs de belle littérature.

Pour lui , Magda a bien voulu dévoiler ces quelques vers en guise de bienvenue:

  « L’Âme des poètes

Elle est pareille au vent

Que fait rider les eaux

Fait rire le printemps

Tourner les berceaux »

Magda Pascarel est habituée des salons des Rencontres Littéraires et Artistiques de Limoges :
  • Le Sentier Littéraire de Printemps 2018
  • Salon d’automne Livres et Toiles

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *