2 ouvrages , 2 succès pour Patrick MOTHES


Ce jeune retraité, père de trois enfants et grand-père de cinq petits-enfants,  écrit depuis trois ans déjà. Quand un ancien colonel de gendarmerie ayant sillonné la France, l’outre-mer et l’étranger investit le monde de livre il change d’univers. Ce dépaysement devait d’abord l’aider à passer le cap de la retraite à trouver un nouvel équilibre.   

Comme pour beaucoup d’écrivains « tardifs » l’écriture s’est d’abord présentée comme un exutoire, un exercice formel d’introspection puis ici comme le moyen de transmettre. Les deux ouvrages de Patrick Mothes , un roman dit de terroir et un polar livrent les vécus de l’auteur sous forme de fictions parsemées d’indices présents en filigrane , de graines d’idées prêtes à germer , de sages conseils encapsulés dans une intrigue, de souvenirs qui une fois écrits seront figés, privés d’ évanescence.

En se proposant de transmettre, de laisser une trace Patrick Mothes nous livre implicitement le secret de la transmission comme investissement durable ce qui procède du sens de la vie.

Souvent et parce que c’est de bon ton dans notre pays, le livre est trop négligé voire dévalorisé quand à titre personnel il se propose de transmettre. A cet égard Patrick Mothes a bien mesuré l’enjeu de ce champ littéraire.

Car enfin soyons honnêtes avec nous-mêmes, que laissons-nous le plus souvent après être passés outre?

Une bâtisse que les enfants revendront au plus vite ? Une auto que le garagiste sous-évaluera au rachat après l’avoir surévaluée à la vente ? Une réputation qui ne servira que ceux qui la colportent et que précisément vous détestiez à juste titre ? Une épouse qui bien sûr pleurera si effroyablement que la lecture du testament sera reportée sine die –du jamais vu de mémoire de notaire-? Ou simplement un réveil- matin connecté de fabrication chinoise, importé en fraude?

Mais que laisserons-nous donc ?

Si la peur de vide vous envahit, achetez vite les deux premiers ouvrages de Patrick Mothes, le troisième ne saurait tarder.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *